Archives par mot-clé : éveil

Les familles d’animaux

Depuis quelques temps Léa, 3 ans, s’intéresse de plus en plus aux familles d’animaux. Elle a toujours aimé les animaux, les regarder, les toucher, mais elle va maintenant plus dans la composition de la famille.

Auparavant elle parlait de maman vache, papa vache et bébé vache, mais je l’a sens prête, (elle a arrêté de me répondre « Naaaaaaaaaaaaan c’est un bébé vaaaaaaaaaaaache !! » quand je lui disait qu’on parlait de veau), maintenant a utilisé le vocabulaire correspondant.

J’ai cherché avec une amie des ressources sur le net à imprimer et à plastifier. Je n’ai pas trouver de support me plaisant à chaque fois à 100% alors j’ai décidé de créer le mien. Les puristes trouveront surement qu’il est loin d’être parfait, et il l’est certainement, mais ce fichier me convient et il correspond à notre façon de faire avec ma Léa.

Je me suis dis que ça vous intéresserait peut être de le voir et pourquoi pas de l’utiliser, alors je vous le propose en téléchargement dans cet article :

Le PDF à télécharger : animaux-male-femelle-petit

Le fichier Word si vous voulez faire des modifications : Animaux familles

Je n’ai pas encore fait toutes les familles, mais seulement celles qui intéressent ma puce en ce moment.

Concernant la mise en page, j’ai utilisé PicMonkey avec sa fonction collage. Après avoir sélectionné les photos que je souhaitais utiliser, j’ai choisi le collage de 3 photos les une à côté des autres :

collage picmonkey

Il m’a ensuite suffit d’enregistrer mes collages et de les insérer dans un document Word. J’ai ensuite créé une bordure à ce collage (épaisseur 3 pts), puis un rectangle (même épaisseur de trait que a bordure du collage) en dessous du collage avec deux traits de séparation (toujours la même épaisseur). J’ai ajouté une zone de texte en dessous de chaque photo avec le nom de l’animal correspond. J’ai utilisé une police cursive en gras car je trouve qu’elle est plus visible.

Voilà, j’ai hâte de commencer à utiliser ses cartes avec Léa qui a contribué à leur élaboration puisque c’est elle qui a choisi les photos des animaux :).

Je compte lui présenter d’abord en famille, en ne séparant pas les papas des mamans et bébés, puis une fois qu’elle aura acquis la famille, les détacher et lui demander de les retrouver quand je les nomme.

N’hésitez pas à me faire part de vos suggestions et de vos remarques, en tout cas moi j’ai pris beaucoup de plaisir de faire ce document pour ma puce.

Je vais commencer à réfléchir à ce que je pourrais confectionner comme cartes ou comme jeu afin de les présenter aux enfants que j’accueillerai très bientôt !

 

Rendez-vous sur Hellocoton !

Tapis d’éveil sur mesure

Oui oui, un tapis d’éveil, pourtant ma dernière a un peu plus de 3 ans. Mais si vous me suivez un peu via ma page facebook, vous avez du remarquer un petit changement dans mon futur proche.

Non je ne suis pas enceinte, et je ne compte pas l’être, mais j’ai choisi de me former et de devenir assistante maternelle.

C’est un métier auquel je n’avais pas forcément pensé dans un premier temps mais qui s’est en quelque sorte imposé à moi au fil de mon congé parental. Plus la date fatidique de la fin du congé approchait, plus j’angoissais et cherchais des solutions pour ne pas avoir à reprendre une activité professionnelle classique.

Et puis un jour au mois d’août, j’ai eu la chance de faire la connaissance d’un petit garçon extraordinaire et de ses parents tout aussi fantastiques. J’ai eu la chance de pouvoir accueillir pendant plusieurs jours cet enfant, et je me suis surprise à prendre un grand plaisir à faire sa connaissance, à veiller à ce que ses besoins sont combler, à exercer ma bienveillance et ma communication positive avec lui aussi, en plus de le faire déjà avec mes enfants.

J’ai également adoré passer du temps à chercher des activités qui pourraient lui plaire, essayer de peut être, lui faire découvrir des choses différentes. Et un jour sa maman m’a glissé à l’oreille « tu n’as jamais pensé à être nounou ?! » Et bien non, je n’y avais jamais pensé, mais si c’était comme ça être nounou, alors ça me parlait beaucoup.

J’ai pris du temps pour y penser, pour fouiner un peu sur le net, mais pas trop pour ne pas être trop influencée. J’ai pris rendez-vous pour une réunion d’information au CCAS de ma ville, j’ai pris un dossier et je l’ai rempli…

La suite a été une suite logique d’événements. Il a fallu mettre notre appartement aux normes de sécurité avant la venue de la personne de la PMI (Protection Maternelle Infantile), car nous n’avions jamais utilisé de bloque-porte / fenêtre ou de cache prise.

La venue de celle-ci a été assez rapide, et c’est plutôt bien déroulée. Elle m’a de suite parlé d’un agrément pour 2 enfants, m’a précisé que mon dossier passerait en commission à une certaine date et m’a dit qu’après réception d’un courrier de confirmation, je serais recontactée par l’organisme qui gère la formation obligatoire des assistantes maternelles sur mon secteur.

Tout est allé ensuite très vite. J’ai eu une réponse positive de la commission en avril, puis début mai un courrier du GRETA qui me donnait mes date de formation. 67 heures obligatoires à faire avant de pouvoir accueillir un premier enfant.

Bref je vous passe les détails de cette formation où j’ai quand même eu le plaisir d’entendre plusieurs fois le terme bientraitance (qui a parfois provoqué des réactions qui m’ont fait mal mais bon…)

Me voici, toute fraîchement formée, prête à rencontrer des parents qui ont « choisi » de reprendre le travail ou qui change de mode de garde.

Seulement, petit soucis pour moi, je n’ai plus aucune affaires de bébés !

Et oui, ayant renoncé à agrandir notre famille, nous avions, d’un commun accord éparpillé ou revendu les affaires de bébés de Léa. Et comme je ne sais plus trop à qui j’ai donné quoi et que je ne suis pas du genre à aller sonner aux portes pour récupérer ce que j’ai donné, et bien, système D, on fait les vide-greniers et j’essaye de coudre ce qu’il est possible de coudre.

Après avoir réalisé une turbulette japonisante selon le patron de Kallou, je me suis dis qu’un tapis d’éveil se serait une bonne chose ! Pratique et utile de préférence 🙂

turbulette japonisante kallou

Pour le tapis, je suis partie sur un mélange de tissu et de stimulus mais sans en faire trop, je l’espère.

J’ai pensé à utiliser du minkee boutons de roses parce qu’il a la particularité d’être un peu en relief, et super doux !! Un nuage et un mouton avec cette matière, pourquoi pas. Mais juste un simple nuage, ça me semblait peu. Alors pourquoi pas y accrocher quelques ballons et en profiter pour donner un intérêt à ces ballons. Deux d’entre eux sont donc rembourrés avec de la mousse et à l’intérieur j’ai glissé un grelot. Le troisième est rempli de graines de lin. ils ont donc un poids différents et une texture également différente.

Pour rester dans la thématique nature, j’ai imaginé un petit filet à papillons et quelques papillons en feutrine accrochés au tapis. Je vais peut être fixer le bout du filet à même le tapis pour éviter que les petites mains s’entortillent autour, à voir à l’utilisation.

filet papillons

J’ai également brodé des fleurs, l’une légèrement rembourrée avec du molleton afin d’accentuer la différence au toucher. A côté de ses fleurs brodées, j’ai cousu une fleur en relief. Avec 5 pétales, type coussin ^^

Dans un coin, j’ai installé une petite marre à poissons, recouverte d’un tissu cristal et dans laquelle se mêle poissons, étoiles et paillettes ! Pour rendre ce tapis un peu festif j’ai cousu une mini guirlande de fanions dans lesquels j’ai glissé du papier sulfurisé pour que ça bruisse. Et enfin un joli soleil dans le coin qui a pour rayons des rubans de différentes tailles et en différentes matières.

soleil rubans

J’ai cousu au point droit, avec 5 allers retours tout ce qui devait être accroché à une forme, par exemple les ballons sur le nuage, les rubans sur le soleil, etc…

Puis j’ai fixé sur le tapis les éléments, d’abord au point droit, puis au point zigzag, puis au point zig zag très serré afin que l’ensemble soit très très solide. Ensuite une couche de rembourrage molleton épais, une couche de polaire et une couche de coton pour le fond et il a fallu assembler le tapis ! Je le trouve moi plutôt moelleux.

tapis d'éveil sur mesure

J’ai la chance d’avoir parmi mes amies, une jeune maman qui a eu la gentillesse de se proposer pour faire tester le tapis d’éveil à sa puce ! Elle m’a confirmé que niveau épaisseur c’était très satisfaisant, ouf :p

La petite puce a semblé trouver le filet à son goût et a aussi cramponné les rubans du soleil. Je suis satisfaite parce que j’avais peur que certains éléments gênent les mouvements, mais en fait non, c’est tout bien 🙂

Ce diaporama nécessite JavaScript.

 

Encore un grand merci à ma mini testeuse et à sa maman ! Pour ma part, j’enchaîne sur la confection de livres en tissus, puis sur des coussins sensoriels et j’espère avoir le temps pour faire une balle de préhension également grâce à ce super tutoriel d’Alternatives Montessori.

Et je suis bien contente d’avoir pu récupérer mon blog et de pouvoir à nouveau échanger via celui-ci, en plus de Facebook , twitter ou instagram !

 

A tout bientôt 🙂

Rendez-vous sur Hellocoton !